8ea8d004ca903d078e07ff508162267b html 8ecaec90a28cf8fe 1

Ce que vous ne savez peut-être pas sur la liposuccion pour votre beauté

vendredi 3 février 2023 il est 17h05

L’excès de graisse tenace est l’un des problèmes typiques des individus d’aujourd’hui, et la liposuccion a apporté une solution à ces problèmes au cours des dernières années. Mais que savons-nous vraiment de la liposuccion ? Voici quelques informations sur cette procédure que vous ne connaissez peut-être pas.

L’existence de nouvelles techniques

Les nouvelles méthodes utilisées pour la liposuccion ont été développées principalement pour minimiser la nature invasive de l’intervention ainsi que les risques et le temps de récupération nécessaires. Une nouvelle technique est la lipo tumescente, dans laquelle une combinaison de fluides dilués est simplement injectée pour traiter l’accumulation de graisse dans les zones à problèmes. Une autre technique est la lipolyse au laser, qui utilise le laser pour faire fondre les graisses de manière plus précise, en évitant d’endommager les tissus nerveux et les muscles environnants.

Il y a aussi la lipo assistée par jet d’eau, qui utilise de l’eau sous haute pression pour libérer les dépôts graisseux. Cette méthode implique moins d’anesthésie, de traumatisme et la possibilité de devoir recourir à une chirurgie corrective. Enfin, la lipo assistée utilise une canule de succion unique qui vibre à grande vitesse pour aider à décomposer les tissus graisseux.

Il existe des moyens d’accélérer la guérison

Pour accélérer le rétablissement, il suffit de boire suffisamment d’eau chaque jour, de ne pas consommer de boissons alcoolisées les jours précédant et suivant l’intervention (ou selon les instructions), d’éviter l’exposition au soleil pendant toute la période de rétablissement et de porter le vêtement de compression selon les instructions. Avec un bon suivi, les patients sont souvent en mesure de reprendre le travail 3 à 4 jours après l’intervention, et de reprendre leurs activités habituelles en 1 mois au lieu de 2 à 3 mois.

La lipo ne doit pas être coûteuse

Certains optent pour un cabinet plus petit, car il est non seulement plus abordable, mais il propose également des procédures plus spécialisées. D’autres vont à l’étranger pour se faire opérer à un prix beaucoup plus bas (en raison de la monnaie et du coût de la vie plus abordable), mais toujours par un chirurgien agréé par les États-Unis.

Il existe différents niveaux de risque

Si les nouvelles techniques et les prix abordables sont intéressants, il est important de prendre la liposuccion en général au sérieux. Toute intervention chirurgicale comporte des risques. Les risques d’une liposuccion légère concernent souvent les cicatrices postopératoires et l’excès de peau lâche. Des crèmes cicatrisantes peuvent être appliquées et l’excès de peau peut être résolu par d’autres interventions chirurgicales, comme une plastie abdominale.

Les risques modérés impliquent souvent un gonflement et une infection. Le gonflement est normal après une opération, mais il peut parfois entraîner une pression sur les nerfs et un engourdissement. Vous devez en informer votre médecin. L’infection doit être traitée par des antibiotiques ou selon les recommandations de votre médecin.

Les risques graves existent, mais ils sont rares. Cependant, il est bon d’être conscient de tous les types de risques encourus. Les risques graves de la liposuccion comprennent l’embolie pulmonaire, les lésions organiques dues à des blessures, le surdosage de lidocaïne, le déséquilibre des fluides et la mort. La meilleure façon d’éviter ces risques est de faire des recherches sur l’intervention, le chirurgien, l’établissement et les résultats des patients précédents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut